VOTE | 10 fans

#105 : Le jour de l'examen

Les relations entre Carmen et Diego se détériorent. Lucia demande à Carmen de rester un peu à l'écart, mais Carmen lui fait du chantage pour pouvoir rester vivre avec eux. Lucía croit être enceinte,ne sachant pas comment Diego va réagir, elle lui fait croire que l'une de ses amies attend un heureux événement. Diego semble ravi.

Guillé vole les questions du prochain examen à Lucía et décide de les monnayer à ses amis.

Eva aide Marcos lors d'un contrôle et parvient à lui faire obtenir la moyenne. Diego, fier du résultat de Marcos, lui offre un scooter...

Plus de détails

Générique avec introduction


Au collège


Andrès rentre dans la salle des professeurs

Andrès: ha Lucía, si tu as un moment, j'aimerais bien te parler.

Lucía: Ne t'inquiète pas Andrès, car je serais tout dès ce soir, nous somme très proches l'une de l'autre et elle me raconte tout.

Andrès: Je ne veux pas parler de ta fille, Je veux que tu sache que si tu as besoin d'argent, une avance, même si c'est personnel, ne te gêne surtout pas, un ami c'est là pour sa.

Lucía: Merci, mais non... Non ... je n'est besoin de rien

Andrès: Lucía, écoute tu peut me faire confiance, je sais que vous êtes dans une mauvaise passe, mais si tu veux on en parle pas à Diego, sa reste entre toi et moi.

Lucía: Andrès, nous ne sommes pas riches, mais nous avons de quoi manger.

Andrès: Oui.. mais en arriver là avec toutes ses dettes, avec les huissiers derrière Diego, sa ne doit pas être facile. Et l'engueulade de l'autre jour avec son frère, il criait devant tout le monde qu'il était en train de ruiner la Taverne. Tu vois de quoi je veux parler non ?

Lucía: Oui, je suis au courant, En tout cas merci beaucoup, je vais y penser

Andrès: Bien, je reste a ta disposition.

Andrès part de la salle des professeurs

Eva rentre dans la salle des professeurs

Eva: Maman, Tu rentres a la maison ? Qu'est ce qu'il y a ?

Lucía: Viens, entre et ferme la porte ! On doit parler

 

A la maison


Diego est au téléphone avec Candela

Diego: Oui, Candela, oui ... c'est moi é...écoute, tu as vu les filles ? Oué ... non...non... non..., non il est éteint. Très bien, d'accord. Merci. Aller a plus tard.

Diego raccroche le téléphone, et Cristo arrive à la cusine

Cristo: Hé papa, c'est jvrai que l'on peut te fracasser la tête.

Diego: Mais non, pourquoi tu dis sa Cristo ?

Cristo: A L'école, ils m'ont dit que tu dois de l'argent partout, et que des méchus te poursuivent, et qu'ils veulent te casser la tête.

Diego soupire.

Cristo: Est-ce que nous sommes pauvres ?

Diego: Mais non Fiston, nous ne sommes pas pauvres. Bon aller n'écoutes pas tout ce que l'on te dit au collège. Hein... D'accord ? Aller aide moi, aller.

Diego range les courses avec l'aide de Cristo.

Cristo: Tu sais, de toute façon, j'ai bien réfléchi, et je ne veux pas aller a Paris, c'est que je ne parle pas le français. Je vais passer pour un idiot.

Diego: Je vois.

Marcos rentre à la maison, pose son sac et va dans la cuisine.

Marcos: Salut. Sa y est, je suis là.

Diego: Marcos, les filles sont rentrées ?

Marcos: Heu... Guillé est rentré ? Est ce qu'il compte pour une fille Pa' ?

Guillé: hey, je t'es entendu Marcos, je vais finir par t'en mettre une.

Marcos: Heu... écoute Pa' en faite heu... Je ne vais pas pourvoir aller à Paris. J'ai une montagne de travail et des exams lundi, j'ai pas envie que tu dise que j'ai encore raté hein. En plus avec tous les entraînements que tu nous fait faire, je n'en peux plus.

Diego: On en parlera plus tard, d'accord ?

Guillé et Marcos se regarde.

Marcos à Guillé ( chuchotemment)

Marcos: Aller, à toi! Aller

Guillé à Diego

Guillé: Oui, moi non plus sa ne m'arrange pas d'aller à Paris, parce si tu savais comme je balise à l'idée de prendre l'avion. T'as pas idée.

Diego: Guillé,  Guillé, tu n'as jamais pris l'avion

Guillé: Non,mais on est à l'étroit dans ses machines là. Tu voit bien, dès que je serre la ceinture, je commence à étouffer alors.

Marcos rit

Marcos: Ouai, et moi aussi dès que je met une ceinture, je me sens...

Cristo: Elles sont peux être à Barcelone

Guillé à Marcos

Guillé: Ouai, c'est génial, tu vas enfin récupéré ta chambre.

Marcos: Mais non les gars, elles ont dû aller se ballader ou faire une course

Marcos tape derrière la tête de Guillé

Guillé: Ou bien alors se faire épiler.

Diego en sortant de la cuisine.

Diego: Je reviens  

Cristo: Je suis sûr qu'elles sont parties pour toujours.

Cristo à Guillé

Cristo: Aller donne m'en.

 

Dans le magasin de vêtements.


Lucía: Bonjour, Je ne sais pas si vous vous souvenez de nous, mais nous sommes venues ce matin,

Vendeuse: Oui.

Lucía: Et nous sommes revenues, parce que nous voudrions ...nous  voudrions vous rendre tout sa.

Vendeuse: L'ensemble

Lucía: Oui, tout

Térésa: Non pas tout, non

Lucía: Si, Si, Si

Vendeuse: Hé bien, si vous avez les factures, y'as pas de problèmes

Térésa insiste pour garder ses vêtements

Lucía: Pas Question

Térésa: Maman, s'il te plait, Aller juste celui-là.

 

A la Taverne

Santiago découpe le Jambon

Diego arrive soucieux.

Diego: Salut, Santi, Paquillo. Hé dis moi Candela, est-ce que tu les as vues ?

Candela: Non, Diego

Diego s'en va toujours soucieux

Ferni: Diego, C'est dingue, non mais regarde le, c'est un homme complètement détruit.

Candela: Oui,Oui mais calme toi Ferni.

Ferni: Mais enfin Candela, il faut faire quelque chose, si moi je n'avais pas une tenue, il se précipiterais pour m'aider comme un vrai pote.

Candela sort une cigarette.

Candela: Arrête ton cirque Ferni, Que veux tu faire de plus. C'est bien grâce à des zozos comme toi s'ils font leurs beurre, Non ?

Ferni à Santiago

Ferni: Santiago, s'il te plait, donne moi un de ces jambons.

Santiago: Un de ceux là ?

Ferni: Oui, vas y! vas y ! Donne moi ce qu'il y a de meilleur, D'accord.

Santiago: Un cinq étoiles alors ?

Ferni: Fait voir, oui c'est sa, un six étoiles, chez pas.

Candela: Arrête Ferni, tu sais combien sa coûte ?

Ferni: Laisse moi, tu ne voit pas que j'ai le coeur brisé de voir cette famille dans la misère.

Candela: D'accord, D'accord, mais calme toi.

Ferni: Et du lomo, du lomo, et j'en veux du bon, d'accord Santiago.

Candela: Ferni, ferni tu perds la tête maintenant. Alors arrête s'il te plait.

Ferni à des clients

Ferni: Et vous là, vous ne laissez pas de pourboire ? vous n'avez pas l'habitude, aller on crache au Vacillet, Bien, c'est bien... et un donné. Alors la compagnie.

Candela aux clients

Candela: Veuillez l'excuser, il à oublier de prendre ses tranquilisants ce matin. 

Ferni: Alors on est généreux, voilà c'est bien.

Candela: Ferni,Ferni  tu as complètement perdu la tête, tu exagère.

Ferni (énervé): Tu ne vois pas... Tu ne vois pas comme il est Diego.

Candela: Oui, je me rends compte

Ferni: Dis moi, alors sa sert à quoi l'amitié.

Candela: Pour s'entraider Ferni.

Ferni: Bien, tu vas me mettre deux chorizos, et tu me file deux chorizos de première, Hein Santiago ?

Candela: Non santiago, tu ne les met pas.

Ferni: mais si, moi je les veux.

Candela: C'est sa Santiago, et on va prendre le porc entier avec une laisse, et on l'emmène à la maison. Ferni.

Santiago: Tu prends ou tu prends pas ?

Ferni: Oui, je veux que tu les mettent, Je sais ce que je fais.

Ferni à Santiago:

Ferni: Bon tu nous fais la note et tu nous met aussi ce que l'on avais pris avant avec.

Ferni: Heu.. Ha tu vas rire Candela, tu n'aurais pas... heu... enfin... Est ce que tu aurais ta carte de crédit.

Candela: Non non, je l'ai pas

 

A La maison

Diego sort les poubelles

Térésa et Lucía arrivent

Diego: Écoute, laisse moi t'expliquer avant que tu me dise que je suis qu'un lâche. Écoute, bon... heu... Les choses ne vont pas si mal que sa, c'est vrai que ce mois-ci j'ai accumulé quelques dettes, mais la taverne marche bien tu sais, et... heu... je crois qu'on va s'en sortir. Je vais te dire une chose, je ne dois rien à personne moi, à personne. Ce mois mois-ci n'a pas bien fonctionné mais le mois de juin arrive et on aura de l'argent.

Lucía: mais il ne s'agit pas de sa.

Diego: S'il te plait, Lucía, je t'en pris, laisse moi t'expliquer. C'est vrai que nous avons eu quelques imprévus.

Lucía: Mais tu aurais dû me dire que tu avais des problèmes d'argent.

Diego: Oui, je sais bien mais...

Lucía: Diego

Diego: Mais, vous avez renoncer à tant de choses que je ne savais pas comment... La seule chose que je voulais, c'est que le fait de vivre ici, ne soit pas pire qu'avant et que vous ne manquiez de rien.

Lucía: Tu te trompes complètement. Tu ne comprends rien du tout

Diego: Je suis désolé Lucía

Lucía: Qu'est ce que tu crois ? Que nous sommes venûes ici, pour vivre comme avant ? Si j'attachais de l'importance à l'argent, aux fringues et aux voyages,alors je serais resté à Barcelone. Tu sais ce que je pense de tout sa ? Je m'en fiche complètement. COMPLETEMENT. J'en ai rien à faire de Paris, je me fiche que la maison soit dans un état pas possible et que les murs s'écroulent. Tout sa m'est bien égal parce que j'ai tout ce que je veux. J'ai une famille, un travail, et quelqu'un à mes côtés, et je ne veux rien de plus. S'il te plait, promet moi que c'est la dernière fois que tu me cache un problème ?!

Diego: Très bien, je te le promet

Diego et Lucía, s'enlacent

Térésa, Guille & Cristo, jouent ensemble dans le salon.

Diego: Pourquoi ? sa me me met aussi bête, pour nous compliquer la vie. Les enfants sont ravis d'être ici et heureux. Ah regarde les.

Lucía: Oui, mais on n'a encore un petit problème à résoudre

Diego: Ta mère ?!

Dans la chambre de Marcos, Guillé et Cristo


Marcos: Allez, on y vas. Suivant et vite fait. A la douche, aller, pousse toi de là. Ah, je t'es déja dit de ne pas mettre tes affaires ici.

Guille pousse térésa.

Cristo regarde son zizi

Marcos: heu qu'est ce que tu fais là ?

Cristo: je veux voir si la tienne est ptite

Marcos regarde térésa, qui se met à rire

Térésa: je te jure que je n'est rien dit du tout

Térésa par de la chambre en courant

Cristo: Tout le monde le dit.

Marcos (en criant): Bon sa suffit maintenant.

Cristo: T'inquiètes pas, un jour elle grandiras.

 

Dans la chambre de Térésa et Eva


Marcos débarque en colère.

Marcos à Eva

Marcos: Alors, ta passé la semaine à raconté que heuu.. et t'aurais dû mettre un panneau à l'école, pendant que tu y était, marcos, celui qu'a la plus petite.

Marcos se met nu devant Eva

Marcos: mais tu va voir si c'est petit, alors, c'est sa petit

Lucia sort de derrière la garde robe et regarde.

Marcos: T'allucines Hiin, tu flippes.

Lucía: Format Serrano, c'est pas mal. Je peux savoir pourquoi vous parlez de sa ?

Eva: On avait juste fait un pari.

Lucía: Hé bien, je ne me demande pas qui à gagné.

Lucía s'approche de Marcos et lui tapote sur l'épaule

Lucía: Enfin un homme, un vrai, c'est bien, là tu te surpasse.

Eva se met à rire

Marcos: Mais c'est pas vrai ? pourquoi t'as rien dit, y'a quelqu'un d'autre.

Eva: Parce que tu m'en à pas laissé le temps ahuri

Marcos: je suis sûr qu'elle và le répéter à mon père. Je vais devenir chauve comme lui. oH non.

Eva: Ho mais elle va rien dire du tout. T'inquiètes, t'a aps remarqué comme tu l'a carrément impressioné. Non elle peux pas.

Marcos: Oh, c'est la honte. Bon bas sa fait un partout

Eva: T'inquiètes j'ai eu ma revanche.

Marcos: sache que je ne t'ai pas vû à poil. J'aurais pû regardé mais je ne l'ai pas fait.

Eva: Non

Marcos: Non

Eva: merci, Marcos. Mais alors comme moi je t'ai vû, bien, je vais te montrer d'accord ? Je compte jusqu'a 3. Un, deux et tu peux toujours rêver mon pote.

Marcos: T'es une marrante toi. Quel sens de l'humour.

Marcos: Bon, bas puisque tu m'a vû à poil, je vias peux-être pouvoir, par exemple me rhabiller. Bon

Eva: très bien.

Eva voit une photo

Eva: Tient, c'est quoi ? Mais c'est moi.

Marcos: Nan mais c'est

Eva: Où t'a trouver cette photo ?

Marcos: Attends, il faut que je te dise.

Eva: Et tu dis que tu ne m'a pas vû toute nue ?

Marcos: Non, Non, C...

Eva: Tu n'es qu'un sale porc, Ou là tu trouver ? Ta fouiller ma chambre

Marcos: Non, Non, ...

Eva: c'est sa! Sale Porc, traite, Obsédé

Marcos: Non, mais Eva

Eva: aller dégage

Eva vire marcos de la chambre énervé

Marcos: Oh, c'est pas vrai.

 

Dans la salle de Bain des Parents

Lucía et Carmen sursaute

Lucía: Mais enfin Maman, c'est pas vrai, mais qu'est ce que tu fais là ?

Carmen: Ecoute ma fille, je nettoie le carrelage, il est tout noir. C'est que les hommes, quand ils vivent seul depuis longtemps, ils confondent la crasse avec la moquette.

Lucía: Je t'assure Maman, que je ne comprendrais jamais ton obsession pour les carrelages.

 

Dans la chambre de Diego & Lucía


Carmen: Je t'es dit que Paquillo ne veux pas de l'appartement! Il m'a apellé pour me raconter des bobars. Bref, en définitif il ne le louera pas.

Lucía: Il à peux-être trouver quelque chose de mieux.

Carmen: Et j'ai fait un peu de rangement dans tes affaires.

Lucía: Un Peu ?!, Je retrouve plus rien Maman. Ecoute, il faut que je te parles.

Carmen: Si... Si... Si ça te gêne que je range ton linge.

Lucía: Non, Maman, ce n'est pas que le linge, c'est... C'est... C'est... C'est pour tout. C'est pour tout. Sa ne vas pas marcher tout sa. je sais que sa ne marchera pas.

Carmen: Oui... Oui..., Moi aussi il faut que je te parles.

Lucía: Ha bon ?

Carmen: Allez assieds toi.

Lucía: D'accord c'est très bien, mais laisse moi t'expliquer d'abord.

Carmen: Non, moi d'abord

Lucía: Non, Non, je commence... La première

Carmen: Moi d'abord

Lucía: Non, je commence la première

Carmen: C'est moi qui... d'abord

Lucía: Bon très bien, vas-y

Carmen: Ecoute, l'idée de venir vivre avec vous tous, ca ne pourra pas marcher. Je sais que vous étiez tous content à l'idée de... Je ne sais pas mais, je ne te sens pas bien, je te trouve particulièrement stressé. Tu es si maniaque. Enfin, tu l'as toujours été, du reste mais l'a tu l'a encore plus qu'avant.

Lucía: Moi, je suis maniaque Maman ?

Carmen: Oui, Oui, reconnaît que tu t'énerve facilement pour n'importe quoi. Sans parler de ton manque notoire d'organisation. Enfin... Bon, en plus de sa, depuis que tu es mariée, faut voir comment tu vis.

Lucía: Maman...

Carmen: Tu me fais de la peine.

Lucía: Maman, excuse moi...

Carmen: je sais pas moi, fait un effort

Lucía: Je vais au toilettes, mais juste un petit moment. A tout de suite.

Lucía, se défoule dans la salle de bain

Lucía: Ecoute moi, Maman, en fait je trouve sa un petit peu exagéré de ta part que de ... D'abord tu me dis que tu viens vivre ici, et ensuite tu ne viens pas. ALORS FAUDRAIS SAVOIR! PARCE QUE TOUTE LA FAMILLE VA DEVENIR DINGUE. D'accord ?

Carmen: Mais enfin, ma fille, ne te fâche pas. Regarde, moi je suis une femme délicate, Non ? Et si, on arrête pas de se disputer, alors imagine, si je viens vivre ici. Non... Non, je pourrais pas le supporter.

Lucía: Mais, on ne dispute pas tant que sa.

Carmen: Tu vois, tu t'es déjà mise en colère. On passe nos journées à se disputer.

Lucía: MAIS NON, CE N'EST PAS VRAI MAMAN, JE NE SUIS PAS FACHÉE, mais je te dis que l'on ne se dispute pas.

Carmen: Mais si.... Si on se dispute, mais tu ne le vois pas. Ecoute, moi ce que je veux, c'est qu'on s'entendent bien. Et donc le mieux, c'est que tu reste dans ta maison, et moi dans la mienne.

Lucía: Tu veux que je te dise ? C'est toi qui à raison.

Carmen: Je vous ai acheté un petit colin pour le dîner, vous aller m'en dire des nouvelles.

Lucía: Maman, nous partons en voyage aujourd'hui.

Carmen: Bas on va le congelé, pas de problèmes. Pourquoi que tu créer toujours des problèmes.

Lucía: Non, mais maman, c'est toi qui...

 

Au restaurant Parisien.

Toute la famille rigole

 

Diego: Alors, qu'est ce que vous voulez ? de la fichicoise.. Heu... Attendez, on va plutôt prendre une bouteille de chateau. Non, une bouteille de ... chateau... Chateau... Enfin, celui là.

Marcos: Champagne, s'il vous plait Monsieur.

Serveur: Monsieur, si vous permettez, si vous ne voulez pas boire de vins français, je vous conseille plûtot de choisir un vin espagnol.

Diego: Non, au contraire, on adore les vins, avec un gout de fromage dedans.

Lucía: Ecoute Diego, il faut faire attention, on à peux-être pas assez d'argent sur nous.

Diego: Mais enfin Lucía, ce n'est pas une question d'argent. Allons voyons combien sa fait

 

Diego cherche son porte-feuille

 

Lucía: Non.

Diego: Je n'ai pas pris mon porte-feuille

Lucía: Attends, moi, j'ai rien sur moi

 

Ils se retournent tous vers Santi.

Ils rigolent tous, sauf Santi

 

Santi: Qu'est ce que vous avez tous à me regarder comme sa! A quoi vous pensez ? hein ? Mais pour qui vous me prenez ? Un pigeon, Rockveiller, un tonton flingueur ? Tous les jours il faut que je crache au Vacillet, comme si j'étais Crésus ? J'ai ma tête sur un billet ou quoi ?. j'ai juste un petit restaurant, et je commence à en avoir ras le bol, Je suis pas la banque d'espagne. Ha sa vous fait rire. Et bas aller tous vous faire voir ailleurs.

 

Santi balance sa viande, et part sur une autre table


Diego: Aller, Santiago reviens

Lucía: Aller revient.

Santiago: Ouai.. c'est sa, c'est sa.

 

Kikavu ?

Pour l'instant, aucun membre de la communauté n'a indiqué avoir vu cet épisode.

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre la carte de Mary Sibley, sorcière de la série Salem, dans la catégorie Magic de notre collection d'HypnoCards.
En vitrine | Salem (Magic)

Appel à candidatures pour trouver des administrateurs pour un futur quartier dédié à la série Manifest de NBC.
Appel à candidatures | Plus d'infos

Venez départager les calendriers de l'Avent créés par nos membres, les votes sont ouverts jusqu'au 4 novembre !
Les votes sont ouverts ! | Date limite : 04/11

Activité récente

Photo du mois
Hier à 23:20

L'espagne
19.08.2018

Actualités
Vogue Magazine

Vogue Magazine
L'actrice Elsa Pataky sera dans Vogue Magazine pour l'édition Espagnole du mois d'Août 2018. LES...

Elsa Pataky maman !

Elsa Pataky maman !
À 35 ans, l'actrice Elsa Pataky est maman pour la première fois ! Mariée depuis décembre 2010...

Bélen Rueda dans Luna

Bélen Rueda dans Luna
Nous pouvons retrouver Bélen Rueda et Fran Perea dans la nouvelle série d'Antena 3 - Luna. Il...

Elsa Pataky enceinte !

Elsa Pataky enceinte !
A 35 ans, Elsa Pataky vient de révéler qu'elle était enceinte de son premier enfant...

Bon anniversaire Pablo

Bon anniversaire Pablo
Le quartier souhaite un bon anniversaire à:   PABLO PUYOL qui  fête  aujourd'hui ses 36...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Linstead77, Hier à 15:59

Coucou ! Venez départager les nouvelles photos de Phot'Originals sur le quartier The Originals !

Linstead77, Hier à 16:07

Et un nouveau sondage vous attend également sur le quartier The Originals !

juju93, Hier à 18:06

Sondage "octobre rose" sur The L Word, autour du personnage de Dana et de la maladie qui l'emporte. Vous pouvez voter même sans connaître la série

grims, Aujourd'hui à 08:46

Coucou à tous ! l'animation "Souvenirs de Kattegat" continue !

grims, Aujourd'hui à 08:47

Aujourd'hui venez poster la photo de Personnage masculin préféré sur le quartier Vikings !!!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site